Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 4184

Non,  c'est  vraiment  trop ! ...

 

... avons-nous pensé en découvrant sur le site officiel du Patriarcat de Moscou, et n'en croyant pas nos yeux, un message de vœux chaleureux et enthousiastes du soi-disant "patriarche" Alexis II adressés à l'un des tous derniers tyrans communistes en activité, sorte de pythécantrope bolchévique, Fidel Castro. Pour ne pas être taxé d'accusations gratuites, à l'attention de tous ceux qui n'auraient pas eu connaissance de ce chef-d'œuvre, nous en citerons le premier paragraphe qui rappelle en tous points les félicitations exaltées adressées en leur temps à un autre monstre du genre humain, Staline, à l'occasion de ses 70 ans.
.

" Excellence !

A l'occasion de votre 80° anniversaire, je tiens à vous saluer et à vous féliciter cordialement pour cette date importante. Votre vie entière est indissociablement liée au destin de votre Patrie. Cela fait déjа de nombreuses années que vous en êtes devenu le leader et que vous avez pris sur vous la responsabilité devant Dieu de l'organisation de la société cubaine et de la vie de ses citoyens. Vos efforts dans cette haute tâche sont biens connus en Russie. L'expérience spirituelle chrétienne témoigne qu'à travers le service sincère des hommes, se réalise le service de Dieu. L'apôtre Paul en témoigne : "Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi du Christ" /Gal. 6, 2/. Je forme le vœu qu'à l'avenir le Seigneur vous donne encore la force d'insuffler aux hommes, par votre exemple personnel, la solidarité dans le travail et dans la vie. "

Ni plus, ni moins ... Tout commentaire est superflu ... Quelle honte ! Est-il permis de parler "d'Eglise Russe" lorsque l'on a affaire à de telles personnes ? Et néanmoins, que d'incriminations faut-il entendre lorsque l'on écrit "patriarche soviétique" ! D'aucuns, désireux d'excuser, disent qu'il s'agit d'une faute due à l'inadvertance. De quelle inadvertance peut-il être question, alors qu'en mai 2005 il avait déjà publiquement exprimé ses félicitations à l'occasion du 30° anniversaire de la victoire des communistes au Vietnam, invoquant en même temps la bénédiction divine sur les dirigeants vietnamiens. Ne faut-il pas être soviétique jusqu'à la moelle des os pour se permettre de telles choses et pour n'y voir rien de blâmable. Et combien faut-il mépriser les malheureux "tourne-vestes" hors-frontières, qui s'efforcent de prouver qu'il en est définitivement terminé du sergianisme et du soviétisme, pour se moquer à ce point d'eux ! Souvenons-nous de cette photographie mémorable de Mgr Mark, plié en deux et tête découverte, baisant la dextre de "sa sainteté" ! C'était vraiment la personne devant qui il fallait faire pénitence !

Les efforts de Fidel Castro qui a pris sur lui la responsabilité devant Dieu de l'organisation de la société cubaine seraient, soi-disant, bien connus en Russie - a le front d'écrire ce collaborateur actif des criminels communistes le faux-patriarche Alexis ... S'il fallait tirer le bilan des 47 années de dictature castriste, il faudrait prendre en compte la corruption généralisée, la liberté totalement opprimée, des méthodes de lutte cruelles contre l'opposition, des tortures raffinées, en particulier les tristement célèbres "gavetas" - sortes de cages de 1,70m x 1,70m x 1m où étaient enfermées 3 personnes debout et une couchée - et au minimum 100.000 victimes, assassinées et disparues. Voilа comment Fidel Castro sert Dieu en servant son prochain. Et pour sourire, rappelons les dernières élections générales en 2003 sur "l'Ile de la Liberté" (!) où pour les 609 sièges au Parlement il y avait très exactement 609 candidats. En un mot, une démocratie du goût du Patriarcat.

Quant à Mgr Lavr, avec tous ses évкques, prêtres et fidèles, dès lors qu'il aura signé "l'Acte d'union canonique", il devra être prêt à rédiger des lettres de vœux et de félicitations de ce type et à fréquenter des monstres pareils. Mais peut-être cela ne leur répugne pas, si l'on se souvient qu'au mois de mars de l'année dernière Siméon Donskov, que l'on appelle chez eux évêque Michel et qui a récemment été élevé sur la chaire de Genève et d'Europe Occidentale, représentant officiellement son Primat est allé assister et prier à une liturgie soviétique dans une église catholique dédiée à saint François d'Assises dans la capitale de Cuba, La Havane.

Que chacun réfléchisse, tant qu'il n'est pas encore trop tard, aux lendemains qui déchantent auxquels seront confrontés les "tourne-vestes".

Protodiacre Germain Ivanoff-Trinadtzaty