Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 1528

. 3e DIMANCHE de CARÊME : VENERATION de la CROIX

Hébr. IV, 14 - V, 6

Marc VIII, 34 - IX,1

 

AU NOM DU PÈRE DU FILS ET DU SAINT ESPRIT

Bien-aimés Frères et Sœurs,

I Ce troisième dimanche de Carême est celui de la Croix. Nous avons eu, avec le Triomphe de l’Orthodoxie, la fête des Icônes qui sont le signe visible de la Divinité du Christ. « Dieu, nous L’avons vu », c’est le cri de victoire des orthodoxes. Nous L’avons vu et nous Le voyons dans toutes nos églises, dans toutes nos maisons, présent dans Ses saintes icônes que nous vénérons avec piété, sur lesquelles nous déposons avec ferveur le baiser de nos lèvres.

Le deuxième dimanche de Carême était celui de ce maître de la mystique, Grégoire Palamas, guide de nos âmes par l’hésychasme, lequel, par l’inhabitation en nous du Nom de Jésus, nous conduit à la participation de la Lumière incréée, la Lumière du Thabor.

Dans la continuation de ce cheminement de Carême, voici que, en ce troisième dimanche, nous sommes directement face à face avec la Croix, avec le Christ Lui-même qui nous a sauvés et rachetés par Sa Croix.

II A cette confrontation nous prépare l’Epître aux Hébreux dans la péricope d’aujourd’hui, tout entière consacrée au Sacerdoce de Jésus-Christ, sacerdoce souverain et éternel. Nous avons en Christ, le souverain Sacrificateur, Celui qui peut offrir le Don pour le peuple – puisque Il connaît par Son Humanité notre humanité qu’Il élève vers Dieu. Ces offrandes, il est dit, ailleurs,  qu’Il les a accomplies une fois pour toutes, puisque Il s’est offert Lui-même par la Croix.

Or, cette médiation, poursuit l’Apôtre, personne ne peut s’en investir soi-même, l’assumer soi-même. Aussi le Christ ne s’est-Il pas attribué la gloire d’être souverain Sacrificateur, Il l’a reçue de Celui qui a dit : « Tu es Mon Fils : aujourd’hui [C’est-à-dire : éternellement] Je T’ai engendré ». Mais le Même lui a dit aussi : « Tu est prêtre pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédech ». L’ordre de Melchisédech  correspondant au Nouveau Sacerdoce, celui de la Foi, lors que le sacerdoce ancien, celui d’Aaron et des lévites, était celui de la Loi. Or le Christ était de la tribu de Juda (dans laquelle, jusqu’alors, il n’y avait pas eu de sacerdoce).

IIILa révélation plénière, en ce jour et pour toute la suite, se trouve dans la péricope évangélique de Marc.

C’est une révélation traumatisante pour chacun de nous : « Quiconque veut venir à Moi, qu’il renonce à soi-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive ! »

« Qu’il se charge de sa croix », cela a été dit avant la crucifixion, ce qui montre, à la fois que cette crucifixion était volontaire et également que cette exhortation ne s’applique pas à un acte unique du fidèle, mais à toute sa vie.

En effet, le Christ précise : « Quiconque voudra sauver sa vie la perdra, mais quiconque perdra sa vie pour l’amour de Moi et de l’évangile la sauvera ».

« Vouloir sauver sa vie » qu’est-ce à dire ? C'est-à-dire : vouloir pour soi tous les biens désirables de ce monde, une situation sociale toujours meilleure, toujours plus d’argent, et par suite, tous les biens que l’on désire et dont on veut jouir.

Or le Christ ajoute : « Que servirait-il de gagner le monde [donc tous les biens que j’ai dit] et de perdre son âme ? ».

Il explicite également ce que signifie cette course après les biens humains : « Quiconque aura eu honte de Moi et de Mes parolesl’appât du gain et des jouissances, vous le comprenez, bien-aimés Frères et Sœurs, est en effet une répudiation du Christ – quiconque aura eu honte de Moi et de Mes paroles, le Fils de l’Homme le répudiera aussi quand Il viendra avec ses anges ! ».

L’option de la croix n’est pas facultative : elle est la condition même du Salut !

Pensons-y avec gravité, frères et sœurs bien-aimés !

Mais la contrepartie est à portée de la main : certains ne mourront point sans avoir vu le règne de Dieu venir avec puissance ! Cela ne s’applique pas seulement aux témoins historiques de la Transfiguration, mais à tous ceux qui, suivant la voie de saint Grégoire Palamas, verront luire sur eux la Lumière Incréé.

AMIN