Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 1211

Résurrection de la fille de Jaïre

 

L’Évangile de ce jour nous révèle deux miracles opérés par notre Sauveur, l'un sur une femme souffrant d'un flux de sang et l'autre à la demande d'un chef de la synagogue, Jaïre. Le Seigneur guérit la femme instantanément, lorsqu'elle effleura seulement Son vêtement ; dans l'autre cas Il ressuscite des morts la fille unique de Jaïre âgée de douze ans.

Ce qui dans cette lecture de l’Évangile est pour nous instructif, c'est la foi de Jaïre, ce chef de la synagogue. Sa fille unique était à l'article de la mort, et il demande de l'aide, non pas à des médecins, mais il s'adresse à notre Seigneur Jésus-Christ avec la certitude que d'une seule parole Il peut la guérir. Agissez de même, lorsque votre femme, vos enfants ou quelqu'un de vos parents ou de vos proches tombe malade, adressez-vous en priorité au Christ, ce Médecin de nos âmes et de nos corps, et demandez-Lui Son aide.

Ce qui encore est instructif dans ce récit, c'est la foi de la femme qui depuis douze années souffre de perte de sang. Un autre évangéliste nous dit qu'avant de toucher le vêtement du Christ, elle s'était dit en elle-même : « Si je parviens à toucher seulement Son vêtement, je serai sauvée »,et c'est animée de cette foi qu'elle s'est approchée du bord de Son vêtement et a été guérie sur le champ, alors qu'auparavant elle s'était soignée chez des médecins pendant douze années, leur avait donné tout ce qu'elle possédait,mais aucun d'eux ne lui avait apporté la moindre utilité.

Combien il y a aujourd'hui de chrétiens qui lorsqu'ils sont malades ne s'adressent qu'aux médecins et oublient de s'adresser au Christ. Pour leur peu de foi, ils sont punis par une maladie qui dure sans fin et ils dépensent tout leur argent en médecins et médicaments.

Le fait que la femme ait été guérie instantanément nous montre un exemple de guérison spirituelle. Nos âmes sont guéries instantanément lorsque nous invoquons avec foi et sentiment de pénitence le nom salvateur de Jésus-Christ. Le cours des pensées pécheresses et des passions cesse instantanément et à leur place viennent des pensées saintes, célestes ; l'âme devient légère, joyeuse et glorifie le Seigneur Donateur de vie. Si avec foi et humilité vous approchez du Seigneur, du Corps et du Sang du Sauveur, consommez-les et vous serez guéris. Mais combien peu nombreux sont ceux qui approchent sincèrement du Sauveur, et consomment avec une foi réellement profonde et un amour brûlant Son Corps et Son Sang !

Notons encore ceci : lorsque le Seigneur a vu que les parents et les proches de la fille de Jaïre étaient en pleurs, Il dit : « Ne pleurez pas, elle n'est pas morte, mais elle dort ». Ces paroles sont pour nous très réconfortantes. Notre Seigneur Donateur de Vie nomme la mort sommeil. Pourquoi ? Parce que la résurrection universelle des morts sera comme un réveil universel du sommeil et cela en raison de Sa mort et de Sa résurrection, car le Christ « ressuscité des morts est prémices de ceux qui sont morts ». De même que tous meurent par Adam, tous ressusciteront grâce au Christ.

Ayant renvoyé tout le monde de la chambre où était la morte sauf Pierre, Jacques et Jean ainsi que le père et la mère, Il lui prit la main de la morte et dit d'une voix forte : « Jeune fille, lève-toi ! ». C'est là, mes frères, l'image de notre résurrection future, souvenez-vous en bien. Sachez que vous ressusciterez. Mais suffit-il de le savoir ? Non, vivez de façon chrétienne afin d'obtenir une résurrection bienheureuse. Amen.

 

Saint JEAN de Kronstadt