Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 1496

Dimanche de Tous les Saints

 

L'Église orthodoxe célèbre aujourd'hui tous les saints, ce qui a donné son nom à ce Dimanche de la Toussaint. Devant nous se dresse une multitude puissante et innombrable de serviteurs du Christ qui ont reçu la parole du Christ non comme si elle avait été prononcée quelque part, on ne sait trop pour qui ni pour quoi, mais comme si elle était adressée directement à eux, ils l'ont reçue, en ont fait leur conduite pour toute leur vie en accomplissant les commandements du Seigneur. Aujourd'hui glorifiés, ils brillent de gloire dans le Royaume Céleste.

L'exploit de leur vie est évidemment pour nous un enseignement. Nous devons prendre exemple sur eux, et vous savez combien leur vie entière est un exemple ! Mais voyons-nous autour de nous beaucoup d'exemples de vie chrétienne ? Lorsque l'on observe ce qui se passe dans le monde, toutes ces abominations inouïes dont, selon le mot de l'apôtre, « il est honteux de dire ce qu'ils font en secret » /Eph. V, 12/, abominations qui se font en toute impunité, avec arrogance, provocation comme s'il s'agissait de quelque chose de juste, convenable et presque saint. Un homme engagé dans une vie réellement chrétienne, au milieu de cette foule sur terre, a le sentiment d'être dans un désert. Regardez la vie autour de vous, regardez la littérature. De quoi vivent les hommes ? Pensent-ils à ce qui les attend ? Pensent-ils que le Christ nous a donné Ses commandements non pour que nous les ignorions, mais pour qu'ils s'efforcent de vivre comme l'Eglise l'enseigne.

Cela les saints l'ont réalisé, ce pour quoi ils sont glorifiés. Mais qu'en est-il de nos contemporains ? Nous avons déjà cité ce passage de l'Apocalypse où le Seigneur dit à un ministre de l'Eglise : «Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni chaud. Puisses-tu être froid ou chaud!» /Ap. 3,15/. A nous, il n'est pas même demandé d'être chauds, puissions-nous seulement suivre les impératifs de l'âme, réaliser la Loi divine.

Et il y encore ceux qui agissent ouvertement contre cette Loi de Dieu … Mais si un homme ne sommeille pas spirituellement, s'il voit et comprend ce qui se passe dans le monde, s'il le refuse et en souffre spirituellement, alors il y a un espoir qu'il finisse par vivre selon les préceptes de l'Eglise. Ne connaissons-nous pas de nombreux exemples où des athées finissent par aboutir sur la voie de la Vérité. A commencer par l'apôtre Paul qui non seulement niait le Christ, Son œuvre sainte, persécutait les chrétiens considérant qu'ils étaient des calomniateurs, mais par la suite devint prince des apôtres ! Pas seulement un croyant, un fidèle, mais l'un des plus grands prédicateurs du christianisme.

« Ah ! si si tu étais froid ou chaud!», - dit le Seigneur dans l'Apocalypse - « Mais comme tu es tiède et que tu n'es ni froid, ni chaud, je vais te vomir de ma bouche » /Ap. III, 15-16/. C'est ainsi que le Seigneur parle de ceux qui sont indifférents à Ses saintes œuvres. Aujourd'hui, en fait, plus personne n'y pense même. Les gens se passionnent pour la moindre chose. Que n'inventent-ils pas pour saturer leur esprit, mais ils ont bel et bien oublié la Loi de Dieu. Parfois, il leur arrive de prononcer de belles paroles, mais que peuvent ces paroles lorsqu'elles s'élèvent d'un océan de mensonge ?

C'est ce dont nous devons nous souvenir aujourd'hui, alors que l'Eglise célèbre ses fidèles serviteurs de Dieu. La semaine prochaine, si Dieu le veut, l'Eglise russe célébrera ses propres saints. Et nous savons qu'aujourd'hui les saints russes sont plus nombreux que dans tout autre peuple, parce que durant ces dernières années de terribles persécutions sanglantes, l'Eglise russe a donné des millions de martyrs qui ont enduré des tourments terribles, ont versé leur sang, mais n'ont jamais abjuré leur foi en Christ. Et que voyons-nous maintenant ? Tout n'est que saleté et impureté. C'est pourquoi, voyant ce mal et cette saleté dans le monde, nous devons prier le Seigneur notre Dieu qu'Il nous enseigne Sa Loi et nous apprenne à imiter ceux qui ont reçu et accompli cette Loi et qui ont ici-bas glorifié le Dieu Tout-Puissant. Amen

Saint Métropolite PHILARÈTE